Articles

Droit n° 2 : le droit à l'image

Image
Le droit à l'image se définit comme un droit exclusif et propre à chaque individu qui veut qu'il est le seul maître de la diffusion d'images ou de vidéos le concernant.
Quel rapport avec l'Arbre ?
En l'occurrence, l'actualité est fournie de références aux arbres et à la place que ce blog a l'ambition de leur donner.
Première illustration : le film "L'intelligence des arbres" se compose d'un premier volet consacré à des interviews de scientifiques et d'un second volet sous la forme d'un film documentaire. Il est actuellement à l'affiche dans les cinémas plutôt axés art et essai.
                               https://www.youtube.com/watch?v=SsaWujS8jFU

Deuxième illustration : le reportage d'Envoyé Spécial de France 2 du 26 octobre 2017 "Le secret des arbres" où le sujet est à nouveau traité sous la forme habituelle de l'émission, soit une vidéo d'une vingtaine de minutes montrant des interviews de scientif…

Droit n°1 : l'Arbre sujet de droit à part entière et distinct de l'Homme

Image
Jean-Jacques Rousseau a été à l'origine du contrat social. Considérant que l'Homme à l'état de nature était à l'époque au mieux un « bon sauvage », il a dû conclure avec ses congénères un contrat, un pacte basé sur un socle fondamental de valeurs garantissant l'entente de base à partir de laquelle la société des hommes pouvait exister. 
Michel Serres, notre contemporain, a été pour sa part à l'origine du contrat naturel (1). L'auteur entend reprendre à son compte le pacte établi entre les hommes, de Rousseau, et l'étendre avec une tierce partie : la Nature.
La Nature est en effet une entité qui a permis de faire l'Homme (2). Elle lui permet encore d'exister aujourd'hui et seul un contrat entre les hommes et la Nature, comprenant des obligations et apports à l'autre réciproques, peut permettre aux hommes de continuer leur existence. La Nature apporte par essence à l'Homme. Reste à l'Homme à apporter à son tour à la Nature.
Au pas…

Illustration 0 : l'arbre dans le droit (le symbole)

Image
Dans l'histoire de notre droit, l'Arbre est majoritairement cité en référence au roi Saint-Louis qui au pied d'un chêne centenaire, établi dans le quartier du château de Vincennes à Paris, rendait la justice...

Le roi tirait ainsi de la stature majestueuse et imposante de l'arbre de la crédibilité et de la valeur à son arbitrage, à son jugement. Il était en effet le dépositaire à la fois d'un droit coutumier (l'arbitrage) et d'un droit étatique (le tribunal).

Cette image, choisie pour illustrer ce blog, reste une vision romantique de la justice et de son application dans l'esprit des gens.

La justice serait rendue en équité et en droit par un homme bon et respecté de tous.

Depuis, les époques sont passées et l'idée d'un magistrat suprême unanimement considéré a profondément changé.

De même, le rapport avec l'Arbre s'est profondément distendu...

Il y a une lueur d'espoir néanmoins !

En effet, à regarder la photo officielle que le n…
Image
À l'instar de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et des textes fondamentaux qui suivirent, nés de la réflexion des hommes et classés aujourd'hui sous la notion de libertés fondamentales, l'ambition de ce blog est de regrouper les textes, c'est-à-dire le droit positif, relatifs à l'Arbre, et plus largement au végétal.

Et ce, qu'il s'agisse du droit français, du droit européen qui s'impose à nous, de même que le droit international et encore plus largement les droits nationaux étrangers.

Ce seront les articles intitulés : Illustration n°
Ce blog a également pour objectif d'être un outil de réflexion et de proposition. 
Les débats sont en effet vifs pour voir reconnaître davantage de droits et de protection aux autres êtres vivants que sont les animaux. Le législateur français vient en effet récemment de leur reconnaître le fait qu'ils sont "des êtres vivants doués de sensibilité" (art. 515-14 du Code civil).…